BROUILLAMINI

Vous trouverez sur mon blog tout ce qui me marque et me passionne au quotidien. De mes petites histoires à mes grandes passions, du petit insecte à la grande star, je vous ferai visiter mon univers...

04 avril 2007

Pocahontas.

Pocahontas (vers 1595 – 21 mars 1617) était une amérindienne de la confédération de tribus Powhatan. Elle était la fille de Wahunsunacock (aussi appelé chef Powhatan) qui a régné sur presque toutes les tribus voisines dans une région alors appelée Tenakomakah.

Ses noms formels étaient Matoaka et Amonute, Pocahontas étant un surnom d'enfance se rapportant à sa nature espiègle (dans la langue de Powhatan cela signifie « petite dévergondée »). Quand elle a été baptisée, son nom a été changé en Rebecca. Elle prendra le nom de Rebecca Rolfe après son mariage.

La vie de Pocahontas a été la base de beaucoup de légendes. Puisqu'elle n'a jamais appris à écrire, tout ce qui est maintenant connu sur elle a été communiqué de génération en génération, de sorte que les pensées et les sentiments de Pocahontas demeurent en grande partie inconnus. Son histoire est devenue la source de nombreuses adaptations littéraires et cinématographiques.

poccahontas_002

Relation avec John Smith

Les registres des colons de Jamestown indiquent que Pocahontas a eu une amitié d'une certaine sorte avec le capitaine John Smith et a pu l'avoir sauvé de la mort plus d'une fois. La nature exacte de leur rapport est ouverte à discussion à cause des registres historiques de mauvaise qualité et du manque d'écrits. Leur relation a été romancée avec des ajouts importants.

En 1607, quand les colons anglais de la Virginia Company sont arrivés en Virginie et ont commencé la construction de bâtiments, Pocahontas était âgée d'environ 10 ou 12 ans. Son père était le chef de la Confédération des Powhatan. Un des principaux colons, John Smith, a été capturé par un groupe de chasseurs Powhatan et apporté à Werowocomoco, un des principaux villages de l'empire Powhatan. Selon Smith, il a été allongé sur une grande pierre et était sur le point d'être exécuté, quand Pocahontas s'est jetée sur lui. Elle le défendit puis fut conduite sans risque à Jamestown.

La version de Smith des évènements est la seule source, et depuis les années 1860, sa véracité est mise en doute. Une des raisons de ce doute est qu'en dépit de l'édition de deux livres concernant la Virginie, le récit de la délivrance de Smith s'est fait en 1616, presque 10 ans après, dans une lettre suppliant la Reine Anne de traiter Pocahontas avec dignité. L'espace de temps soulève la possibilité que Smith ait pu avoir exagéré ou inventé l'évènement pour augmenter l'image de Pocahontas.

Quoi qu'il en soit, une relation amicale s'est établie entre Smith et Pocahontas à Jamestown. Pocahontas venait souvent jouer à la colonie. Cependant, la colonie grandit et certains des indigènes estimèrent que leurs terres étaient menacées. Dès lors, des conflits commencèrent.

En 1608, Pocahontas a apparemment sauvé Smith une deuxième fois : Smith et quelques autres colons ont été invités à Werowocomoco par Chef Powhatan sur des termes amicaux, mais Pocahontas est venue à la hutte où les anglais séjournaient et avertit que le Chef Powhatan projetait de les tuer. Grâce à cet avertissement, les Anglais sont restés sur leur garde et l'attaque ne vint jamais.

Une blessure due à une explosion de poudre a forcé Smith à retourner en Angleterre en 1609. Les Anglais ont indiqué aux indigènes que Smith était mort. Pocahontas l'a cru pendant plusieurs années jusqu'à son arrivée en Angleterre.

Il n'y a aucune indication dans les registres historiques que Smith et Pocahontas aient été amoureux ; cette version romantique de l'histoire apparaît seulement dans les versions dans lesquelles Pocahontas est rendu plus âgée qu'elle ne l'était vraiment. Selon Smith, quand elle l'a rencontré à nouveau à Londres, Pocahontas l'appela « Père ».

L'enlèvement

Selon William Strachey, Pocahontas a épousé un guerrier de Powhatan appelé Kocoum à un certain moment avant 1612 ; rien de plus n'est connu au sujet de ce mariage.

En mars 1613, Pocahontas résidait à Passapatanzy, un village amérindien, situé sur le fleuve de Potomac. Deux colons anglais ont commencé à commercer avec la tribu locale des Patawomec, et ont découvert la présence de Pocahontas. Avec l'aide du chef Patawomec, Japazeus, ils capturèrent Pocahontas. Leur but, comme ils l'ont expliqué dans une lettre, était de l'échanger contre plusieurs prisonniers anglais détenus par Chef Powhatan et divers armes et outils que les Powhatans avait volés. Powhatan a renvoyé les prisonniers, mais ne parvint pas à satisfaire les colons avec la quantité d'armes et d'outils cédés.

Pendant une année, Pocahontas a été maintenue à Henricus, une autre colonie anglaise. Un écrit du colon Ralph Hamor qui nous apprend qu'elle y aurait appris les usages et la courtoisie. Un ministre anglais, Alexandre Whitaker, lui a enseigné le christianisme et l'a aidé à améliorer son anglais. Elle a été baptisée et son nom fut changé en Rebecca.

En mars 1614, une confrontation violente eut lieu sur le fleuve de Pamunkey entre les centaines d'hommes anglais et les Powhatan. À la ville powhatan de Matchcot, les Anglais ont rencontré un groupe dont faisaient partie des chefs aînés de Powhatan (mais pas Chef Powhatan lui-même). Les Anglais permirent à Pocahontas de parler à ses compatriotes. Cependant, selon le sous-gouverneur, la vallée de Thomas, Pocahontas en voulut à son père absent pour l'avoir estimé moins importante que des épées ou des haches et leur a indiqué qu'elle préférait vivre avec les anglais.

poccahontas_001

Mariage avec John Rolfe

Pendant son séjour à Henricus, Pocahontas a rencontré John Rolfe qui est tombé amoureux d'elle. Rolfe, dont l'épouse anglaise était morte, avait avec succès cultivé une parcelle de tabac en Virginie.

Le mariage a eu lieu en avril 1614 et à cette occasion elle a pris le nom de Rebecca Rolfe. Elle s'est aussi convertie au christianisme. Ils eurent un enfant, Thomas Rolfe.

Voyage en Angleterre et mort

Afin d'attirer de nouveaux colons et investisseurs en Virginie, les commanditaires de la colonie envoyèrent Pocahontas la promouvoir auprès des européens, les assurant ainsi que les indigènes du nouveau monde ne représentaient pas une menace et que la sécurité des colonies était assurée. En 1616, les Rolfes voguèrent jusqu'en Angleterre.

John Smith résidait alors à Londres. C'est à Plymouth que Pocahontas appris qu'il était encore en vie. Tous deux ne se rencontrèrent pas à ce moment là, mais Smith écrivit à cette occasion une lettre à la Reine Anne, lui demandant instamment que Pocahontas soit traitée avec le même respect qu'un visiteur royal, et non comme un phénomène de foire, les conséquences d'un tel comportement mettant en péril l'amour qu'elle portait aux anglais et au christianisme, qui pourrait alors se transformer en mépris et fureur.

Pocahontas et Rolfe vécurent dans la banlieue de Brentford pendant quelques mois. Smith leur rendit visite au début de 1617.

En mars 1617, Rolfe et Pocahontas embarquèrent pour retourner en Virginie. Mais leur bateau n'avait pas dépassé Gravesend (Kent) que Pocahontas tomba malade. La nature de la maladie est aujourd'hui inconnue. Cependant, Pocahontas ayant été décrite comme sensible à l'air pollué de Londres, il semble qu'elle ait succombé à une pneumonie ou à la tuberculose. Débarquée à terre, elle mourut peu après. La cérémonie de son enterrement eut lieu le 21 mars 1617 dans la paroisse de Saint George à Gravesend. Rolfe seul retourna en Virginie.

poccahontas_006

Posté par mahia34 à 10:19 - Mythes, contes, légendes et histoires. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire